Conseil et accompagnement sur les droits à la retraite  |   04 58 00 18 10 contact(at)altis-conseil.fr
Caisse De Retrait Calcul Retraite

Versement des pensions de retraite : attention aux erreurs !

Dans un rapport publié le 19 mai 2020, la Cour des comptes pointe les nombreuses erreurs dans le versement des pensions de retraite. Plus d’une pension sur sept nouvellement attribuée ou révisée en 2019 a comporté au moins une erreur financière. Dans plusieurs caisses, en particulier la CNAV Île-de-France, cette proportion atteint une pension sur cinq. Des chiffres bien trop élevés que les Sages souhaitent voir diminuer grâce à un renforcement des contrôles. Qu’est-ce qui explique une telle situation, et comment éviter les erreurs de calcul des pensions retraite ?

Principale source de problème : un relevé de carrière erroné

Parmi toutes les erreurs recensées, une grande majorité des rectifications proviennent d’un relevé de carrière inexact ou incomplet.

En effet, les différents organismes vieillesse enregistrent le parcours professionnel de chaque assuré, ses périodes de chômage, de maternité ou de congé parental. Or, il est de plus en plus fréquent de constater l’absence de certaines périodes de travail, un mauvais report de salaire, ou des montants d’indemnisation chômage erronés. De même, la Cour des comptes constate des échanges parfois peu fluides entre les caisses de retraite, les employeurs, et les organismes sociaux.

Avec un manquement flagrant : les incohérences relevées ne sont pas corrigées automatiquement lorsqu’elles proviennent de Pôle Emploi ou des branches famille et vieillesse du régime général !

En conséquence, dans 60 % des cas, ces erreurs sont au détriment de l’assuré, qui voit sa pension de retraite amputée. Il convient donc se montrer vigilent et de contrôler régulièrement son relevé de carrière. Cette démarche permet de demander rapidement une correction ou une mise à jour si besoin, avec les justificatifs nécessaires. Pour rappel, l’ensemble des documents attestant d’un paiement doit être conservé : bulletins de salaire, relevés de l’assurance-maladie ou de Pôle Emploi, etc.

Une situation qui se dégrade

Le rapport de la Cour des comptes met en évidence un problème qui tend à prendre de l’ampleur chaque année. En effet, entre 2016 et 2019, le nombre de prestations retraites connaissant une erreur de calcul est passé de 11,5 % à 15,3 %. Ces défauts de paiement ont représenté en 2019 près de 70 millions d’euros. Avec un point remarquable : ce sont principalement les nouveaux bénéficiaires qui sont impactés par une erreur de calcul ou de versement de leur pension retraite.

La fréquence et l’incidence financière des erreurs augmentent de manière continue : pourquoi la situation se dégrade-t-elle autant pour les nouveaux bénéficiaires d’une pension de retraite ? Le rapport de la Cour des comptes pointe trois facteurs déterminants, à savoir :

  • Un système informatique plus assez performant, qui manque de contrôles et d’étapes d’automatisation des calculs ;
  • Des directions comptables et financières qui peinent à détecter les erreurs de liquidation des retraites avant leur mise en paiement ;
  • Un manque de cohérence entre les différents régimes de retraite dans le traitement de leurs données.

Comment éviter une erreur de calcul des pensions de retraite ?

La Cour des comptes préconise, une fois passée la crise sanitaire, une augmentation des actions visant à réduire les erreurs commises par les services en charge de la liquidation des droits et des régularisations de carrière. Egalement, les directions comptables et financières des caisses de retraite sont incitées à remédier à l’absence de détection d’une partie des erreurs.

Au niveau individuel, pour éviter les erreurs de liquidation au moment de prendre sa retraite, une seule solution : anticiper.

Seul ou accompagné par un expert retraite, il convient de contrôler son relevé de carrière aux âges charnières (35, 45 et 55 ans). Cela permet de pointer les erreurs et incohérences régulièrement et de les faire rectifier le cas échéant. Un spécialiste de la retraite peut intervenir sur plusieurs points :

  • Faire un bilan sur les futurs droits à la retraite ;
  • Reconstituer la carrière, et faire les mises à jour du relevé ;
  • Prendre en charge les démarches pour faire valoir les droits à la retraite.

Les futurs retraites ont tout intérêt à fiabiliser les informations contenues dans leur relevé de carrière, par eux-même ou avec l’aide d’un expert-retraite et à contrôler les notifications de droits reçues. Cette démarche permet de prévenir les erreurs de calcul, susceptibles d’affecter les montants versés pendant toute la durée de la retraite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher