Conseil et accompagnement sur les droits à la retraite  |   04 58 00 18 10 contact(at)altis-conseil.fr
Couv Surcote

Stratégie de fin de carrière : la surcote

De nombreux chefs d’entreprise, bien qu’ils remplissent les conditions pour bénéficier d’une retraite à taux plein, ne souhaitent pas cesser leur activité professionnelle. Le dispositif de la surcote leur permet de poursuivre une activité professionnelle et de majorer le montant de leur pension.

 

La surcote est destinée à encourager la poursuite d’activité au-delà de la date à laquelle l’assuré peut prétendre à une pension de retraite à taux plein.

Lorsqu’un assuré poursuit son activité alors qu’il peut liquider sa retraite à taux plein, il bénéficie d’une majoration de la pension du régime de bases pour chaque trimestre supplémentaire dès lors que les conditions d’attribution d’une retraite à taux plein sont réunies.

Pour analyser si la surcote est rentable, il convient de comparer le manque à gagner du fait de la pension de retraite non perçue avec le montant de pension supplémentaire obtenu grâce à la surcote.

Lorsqu’un chef d’entreprise souhaite céder sa société, il faut être vigilant sur les dates de la liquidation de sa retraite, car pour bénéficier de I’exonération des plus-values dans le cadre du régime de faveur prévu par le Code général des impôts, il faut respecter un délai de 24 mois maximum entre la date de cession de la société et la date de liquidation de la retraite.

Dans cette situation, il peut être préférable de majorer la pension par le mécanisme de la surcote, plutôt que de liquider la retraite dans le cadre d’un cumul emploi-retraite et de risquer de perdre le droit à l’exonération des plus-values de cession.

 

Vous souhaitez faire le point sur vos droits à la retraite ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher