Conseil et accompagnement sur les droits à la retraite  |   04 58 00 18 10 contact(at)altis-conseil.fr
Professional Man Working On Printing System

Stratégie de fin de carrière : la retraite progressive

La retraite progressive permet, tout en exerçant une activité à temps partiel, de percevoir une fraction de la pension de retraite.

Pour pouvoir bénéficier de la retraite progressive il faut avoir au moins 60 ans et justifier d’une durée d’assurance retraite minimale dans  les régimes de retraite obligatoires.

Les dirigeants non-salariés (gérant majoritaire de SARL), les artisans et commerçants ont accès au dispositif de retraite progressive dans la mesure où ils réduisent leur rémunération. Les salariés y ont accès dans la mesure où ils réduisent leur temps de travail.

Le chef d’entreprise qui relève du régime général des salariés en tant que mandataire social (gérant minoritaire ou président de SAS) sans cumuler avec un contrat de travail ne peut prétendre à la retraite progressive. De même, les professions libérales n’ont pas accès à la retraite progressive.

La fraction de la pension perçue des régimes de retraite de base et complémentaire varie en fonction de la réduction du revenu pour un TNS  ou de la durée du travail pour un salarié.

L’assuré continue d’acquérir des trimestres et des points supplémentaires au titre de la retraite progressive jusqu’à la cessation définitive de I’activité professionnelle.

Pour amplifier l’acquisition de droits pendant la période de retraite progressive, il est possible, lorsque on travaille à temps partiel, de cotiser pour la retraite sur une base temps plein.

 

Vous souhaitez faire le point sur vos droits à la retraite ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher